Comment isoler une véranda par le sol ?

isoler une véranda

Vous avez posé une véranda dans votre habitation afin d’en faire une nouvelle pièce pour la maison. Sachez que pour garantir le confort de votre espace de vie, il devient crucial de bien soigner l’isolation de la véranda à commencer par sa toiture, en passant par ses parois et surtout son plancher.

L’importance de l’isolation du sol

Si l’isolation de la surface de plancher d’une véranda est si primordiale, c’est parce qu’en présence d’une mauvaise isolation, le confort thermique de la nouvelle pièce de votre maison sera compris. En effet, comme il existe toujours un vide sous le plancher d’une véranda, cet espace vide va favoriser la circulation d’air humide et froid. Par conséquent, la véranda sera soumise à un effet de serre qui entrainera une grande variation des températures en été comme en hiver. C’est d’ailleurs ce qui arrive à de nombreux particuliers qui constate que leur espace de vie est trop froid durant la saison hivernale et étouffante les jours de chaleur. Ces conséquences sont surtout le résultat d’une isolation thermique non efficace ou mal réalisée.

En quoi consiste l’isolation ?

Que vous soyez en présence d’une véranda en bois, d’une véranda en alu ou en PVC, vous devrez systématiquement réaliser des travaux de maçonnerie pour une isolation thermique renforcée. D’ailleurs, s’il s’agit d’une construction neuve, les travaux devront être effectués avant la pose des revêtements. Ceci est surtout recommandé pour garantir l’efficacité de l’isolation et assurer la rupture des ponts thermiques. Dans le cadre d’une rénovation de maison, différents procédés sont possibles. Quoi qu’il en soit, pour assurer le confort de vie du nouvel espace dans la maison, pensez à bloquer l’espace vide sous le plancher en installant des isolants (mousse isolante de 5 cm) entre la chape et la feuille pour les dalles fixes. En cas de dalle en béton flottante, un isolant d’une épaisseur de 7 cm sera conseillé.

La structure, un élément décisif pour l’isolation

Sachez par ailleurs que le choix des matériaux utilisés lors de l’isolation et de la construction de la véranda va grandement influer sur ses performances énergétiques, mais aussi assurer son esthétisme. Ainsi, la véranda en bois étant naturellement isolante est la plus conseillée si vous avez un projet de construction. La véranda en aluminium quant à elle est généralement couteuse, mais propose une performance isolante assez grande et un large choix de personnalisation. Pour finir, sachez que l’isolation de la toiture et des vitrages doit être réalisée avec soin pour garantir une meilleure véranda confort. La pose d’une toiture en polycarbonate, d’un double vitrage ou d’un triple vitrage reste la meilleure solution.